Test : The Sandbox

test

Disponible sur iOS depuis pas mal de temps, le jeu du studio Pixowl est enfin arrivé sur la planète Android depuis quelques jours, et c’est déjà un succès avec plus d’un million de téléchargements. Des joueurs qui sont visiblement nombreux à aimer se prendre pour un dieu !

The Sandbox est un jeu qui porte formidablement bien son nom. Maître des éléments et de la nature, vous avez dans ce jeu une liberté totale. En déposant des matières et en les faisant interagir entre-elles, vous générez d’autres objets ou éléments, et tout cela en temps-réel. Une sorte d’Alchemy puissance 1000.

Un monde fait de gros pixels.

Ce joueur a créé un joli décor et conçu un système. Il suffit d'activer le soleil pour voir ce qui va se passer !

Ce joueur a créé un joli décor et conçu un système. Il suffit d’activer le soleil pour voir ce qui va se passer !

Visuellement, le jeu mise à fond sur une ambiance “pixel-art”, jusque dans les polices d’écriture (qui piquent parfois les yeux, mais c’est le but !). Un décor globalement assez moche, les quelques objets du jeu n’étant pas franchement bien dessinés. Mais c’est en quelques sortes à vous de “construire le jeu” ! Le petit monde en 2D fait de pixels et qui tient sur un seul écran n’attend que vous pour se mettre en mouvements : de l’eau et de la terre créent de la boue. Dans laquelle vous pouvez planter des graines, qui deviendront des arbres. Etc.

En jouant sur le climat (soleil, température, météo, lumière) vous provoquez d’autres contraintes aux éléments, qui peuvent changer d’état (notamment l’eau). Mais les possibilités se démultiplient dès lors que vous avez inventé l’électricité, le radiateur ou encore le réfrigérateur. Libre à vous de créer des machines scientifiques improbables, des petits mondes plein de vie ou des enfers remplis de volcans !

Qui a oublié sa blouse ?

Avant d’exprimer toute votre créativité dans le “mode libre”, il vous faudra apprendre quelques notions de base dans les “campagnes”. Il s’agit de petites missions où vous devez remplir quelques objectifs simples. En fait, ça ressemble vraiment aux travaux de physique-chimie que l’on réalisait à l’école : des expériences simples avec quelques explications sur la marche à suivre. Un tutoriel d’autant plus agréable qu’il est entièrement en français (et pas traduit à l’arrache).

L'avantage ici, c'est que vous pouvez faire tout péter sans vous faire engueuler par le prof.

L’avantage ici, c’est que vous pouvez choisir de tout faire exploser sans être convoqué chez le proviseur.

C’est en tout pas moins de 71 petites missions amusantes qui vous sont proposées. Un mode vraiment agréable surtout pour ceux qui ne sont pas très créatifs et s’ennuieraient rapidement en mode libre. Ce dernier possède toutefois un gros point fort : la possibilité de partager directement ses créations avec les autres joueurs, très simplement. Dans la “Galerie”, vous pourrez parcourir les créations d’autres joueurs, certaines étant très originales. Vous pouvez même les noter !

Dieu aussi doit payer ses factures.

The Sandbox est un jeu gratuit. Les éléments du jeu se débloquent avec des “points Mana” qu’il faudra veiller à ne pas dépenser trop vite, au risque de se retrouver bloqué dans une mission qui nécessitera un élément particulier… que vous ne pourrez pas débloquer car vous avez claqué tous vos points Mana ! Dans ce cas, des micro-paiements sont bien évidemment proposés pour faire le plein de Mana, mais vous pouvez aussi choisir de réinitialiser tout le jeu en faisant, cette fois, plus attention.

Vis ma vie de Dieu.

Voilà un excellent jeu de bac à sable qui n’égale bien sûr pas Minecraft, mais qui intéressera certainement les fans de jeux de création qui aiment aussi les graphismes rétro. Les joueurs qui recherchent plutôt de l’action se lasseront probablement rapidement, tandis que les scientifiques en herbe laisseront parler leur imagination.

  • the-sandbox-elements-de-base

    Attention à ne pas dépenser tous vos points dans les éléments de base !

  • the-sandbox-laboratoire

    Une machine qui ne sert à rien mais plaisante à regarder !

  • the-sandbox-radiateur

    L'invention du radiateur.

  • the-sandbox-solution

    Certains joueurs nous préparent de petits films d'action !

  • the-sandbox-android

    Retour sur les bancs de l'école !

Testé par Florian Duval • 82%
  • Bien expliqué en français
  • Différent des autres jeux
  • Partager ses créations
  • Map assez petite
  • Zoom très peu pratique
  1. Je l’ai essayer hier soir, terminer les quelques premier niveaux jusqu’a ce qu’il me demande de payer ou d’attendre une journer pour une miserable poigner de mana….j’ai desinstaller, je ne me ferait probablement pas au free to play! Un bon jeu bien sympa malgré tout. Les graphismes pixelisé rendent les couleurs des jeux bien plus chaleureuse 😉

    Dans ces tons et couleurs j’ai aimer aussi: QUIET (et quiet christmas) et MCPIXEL 😉

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.