Test : Grabatron

test

Incarnez l’envahisseur extra-terrestre et détruisez tout avec votre pince rétractable ! Lorsque les extra-terrestres sont présents dans les jeux vidéo, c’est souvent (mais pas toujours) pour qu’on puisse leur mettre une dérouillée. Mais il arrive, et c’est le cas dans Grabatron, que vous incarniez l’extra-terrestre.

Le but du jeu ? Se promener sur terre et semer la terreur avec votre vaisseau, équipé d’une puissante pince directionnelle… mais surtout détruire tout ce qui se trouve sur votre chemin !

Je viens vous attrapeeer !

grabatron-panic.jpg Vous n’avez pas d’autre but que celui de faire le maximum de dégâts et de victimes. Vous pouvez prendre la direction que vous souhaitez, faire demi-tour… bref, visiter à votre rythme, tout en oubliant pas de commettre un carnage.

Avec votre pince qui se déploie pour attraper tout et n’importe quoi, vous allez vite prendre goût à semer un bordel monstre chez les terriens… Attrapez-les, balancez-les où vous voulez, attrapez des voitures ou des rochers à leur envoyer sur la tronche. Les quelques animaux (chèvres, vaches, cochons) ne sont pas épargnés.

…mais les humains gagnent toujours.

grabatron-chevres.jpg Attention tout de même, car les fermiers, équipés de leur carabine, vous jouer les héros en vous tirant dessus. De même que les policiers, et plus tard, les militaires (et là, il va falloir apprendre l’art d’esquiver les roquettes et autres missiles guidés !). D’ailleurs, si vous tentez de vous échapper par le ciel, vous allez très vite comprendre que c’est vous qui allez prendre une dérouillée en moins de deux.

Vous êtes donc condamné à une fin inévitable : celle de se faire détruire par les humains, tôt ou tard. Le but du jeu n’est donc pas forcément de résister le plus longtemps possible (vous pouvez prendre tout votre temps) mais plutôt de faire le maximum de dégâts avant de vous faire exploser.

grabatron-farmers-tractor-canyon.jpg Comme vous avez donc une certaine liberté d’aller où vous voulez et de faire ce que vous voulez, il y a tout de même des petites missions bonus qui se déclenchent lorsque vous attrapez certains objets. Par exemple, en attrapant un tracteur, vous pourrez essayer de tuer cinq fermiers en un temps limité… avec le tracteur ! Vous pouvez aussi capturer certains humains ou animaux (indiqués par des flèches), ce qui rechargera votre jauge de vie en conséquence.

Il y a aussi quelques camarades extra-terrestres qui sont égarés sur terre et que vous devez récupérer, ce qui apporte pas mal de points. Ils sont généralement coincés dans les grottes (bien gardées par les policiers) ou cachés dans les forêts : attention donc à ne pas les écraser par inadvertance (ça arrive !).

Un pilotage au doigt et à l’oeil !

grabatron-jeep-helico.jpg Dirigez le vaisseau spatial n’est vraiment pas une corvée, bien au contraire. Avant de jouer, on vous propose de choisir le contrôle tactile ou bien l’accéléromètre (tilt). Je vous conseille vivement de choisir cette option, suite à quoi on vous permet de calibrer l’appareil selon l’inclinaison désirée, puis la partie démarre. Le véhicule se dirige très simplement en bougeant l’appareil dans un sens. C’est d’une grande précision ! Après un court temps d’adaptation, vous allez vite avoir l’impression de diriger votre vaisseau “par la pensée” tellement c’est précis et facile.

Le déplacement maîtrisé, vous pouvez commencer à utiliser la fameuse pince “attrape-tout”, et là encore c’est d’une facilité déconcertante : appuyez n’importe où sur l’écran, le grappin sort. Si vous rencontrer un objet, il est attrapé. Il ne vous reste plus qu’à le balancer où vous voulez en donnant de l’élan, soit avec les mouvements du vaisseau, soit en faisant balancer le grappin de gauche à droite, juste en glissant le doigt à l’écran.

Bouger, attraper : deux mécanismes simples et ultra bien pensés qui vous donnent l’impression véritablement de piloter votre vaisseau au doigt et à l’oeil. La maniabilité est donc une vraie réussite, qui ne s’est pas contenté de nous gonfler avec des joysticks tactiles, mais plutôt d’utiliser à bon escient les possibilités du gyroscope.

Un design volontairement vieillot.

grabatron-autoroute.jpg L’animation du jeu peut se permettre d’être ultra fluide, et pour cause. Les graphismes ont volontairement été axés sur quelque chose de basique, avec une vue en 2D et des décors simplistes mais néanmoins bien dessinés. Cela donne une ambiance singulière au jeu, dont l’action semble se dérouler dans les années 70 (en attestent les voitures). Ce style old-school se retrouve dans les menus du jeu, utilisant une police faite de gros pixels.

De son coté, la bande son est une totale réussite. Les musique, certes répétitives, sont dans un parfait genre “paranormal” qui colle à la fois aux graphismes et au concept du jeu. Les autres bruitages sont un régal, entre les “splat” des êtres écrabouillés, le bruit de la pince métallique qui se déploie, ou encore les rebelles qui s’exclament lorsqu’ils vous repèrent, sans compter les pauvres cochons qui n’ont rien demandé à personne : que du bonheur. On notera même des détails agréables, comme le bruit (et les étincelles) de la ferraille qui frotte par terre lorsque vous traînez une voiture au sol.

Du free-to-play qui ne vous harcèlera pas.

grabatron-mothership-upgrades.jpg Grabatron est un jeu gratuit. Lors de vos parties, vous gagnez des cristaux que vous pouvez utiliser pour améliorer les caractéristiques de votre vaisseau, économiser pour vous en offrir un meilleur, ou bien débloquer de nouveaux lieux à saccager. Il ne vous sera jamais demandé de payer pour rejouer, comme par exemple en achetant du carburant… Non. Vous jouez, vous gagnez des cristaux, vous économisez pour débloquer les autres contenus.

Et si vous trouvez que ça ne va pas assez vite (ce qui peut se concevoir pour débloquer le dernier vaisseau coûtant tout de même un million de cristaux) vous pouvez toujours acheter des cristaux, à partir de moins d’un euro pour 10000 cristaux, et jusqu’à 45$ pour 1500000 cristaux (ce qui est plutôt abusif, pour le coup). Vous pouvez aussi équipée votre vaisseau d’un lance-missile, une amélioration qui pouvait se débloquer gratuitement pour une poignée de cristaux, désormais facturée 0.99$.

A vos pinces !

Voici donc une excellente trouvaille pour tout ce qui aiment les jeux de destruction où vous gardez une certaine liberté d’action. C’est peut-être sadique, mais bon sang, qu’est ce que c’est défoulant…

  • grabatron-alien-rescue
  • grabatron-aliens-military
  • grabatron-autoroute
  • grabatron-chevres
  • grabatron-civilian-abducted
  • grabatron-cow-abduction
  • grabatron-explosion
  • grabatron-farmers-tractor-canyon
  • grabatron-freestyle
  • grabatron-helico-grab
  • grabatron-helicopter
  • grabatron-hiscore
  • grabatron-house-demolition
  • grabatron-jeep-helico
  • grabatron-levels-map
  • grabatron-military-planes
  • grabatron-mothership-upgrades
  • grabatron-office-destruction
  • grabatron-oops
  • grabatron-panic
  • grabatron-pig-combo
  • grabatron-rolling-stone
  • grabatron-save-me
  • grabatron-stone-block
  • grabatron-style-bonus-casino
  • grabatron-tank-party
  • grabatron-ultimate-military
  • grabatron-ultimate-power
  • grabatron-warning
Testé par Florian Duval • 100%
  • Idée originale
  • Maniabilité précise
  • Bande son réussie
  • Décors assez répétitifs

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.