Test : Soccer Spirits

test

Vous souvenez-vous d’Olive et Tom ? Non ? Enfin, si, faîtes un effort ! C’est primordial ! Allez, je vous aide en chantant le générique. Attendez juste que je m’éclaircisse la voix. Hum hum. Ok : « Olive et Tom, ils sont toujours en forme. Tom, Olivier, sont super entraînés. Olive et Tom, ils sont venus pour gagnnnnerrrrrr ». Ce dont je suis le plus fier c’est que j’ai réussi à faire rentrer cette musique dans la tête des connaisseurs Au moins pour toute la journée. Ah ah ah ! Oui, je suis vil, je suis méchant, je suis Belzebuth, je suis un bouc, je suis en rut. Oups, pardon, je m’égare (Saint Lazare). Plus sérieusement, j’ai toujours aimé cette animation japonaise avec ses terrains de foot de 35 kilomètres, ces tirs brossés de l’autre moitié du terrain atterrissant pleine lucarne, ces gardiens aussi souples que des félins, j’en passe et j’en passe. J’ai toujours aimé le football. Cela ne me rend pas beauf pour autant, mais plutôt bœuf parfois. Alors quand Com2uS a sorti un jeu sur le foot, nommé Soccer Spirits, vous pouvez me croire, je me suis dit, comme José dans le grand détournement : « Hum, la vache ! ».

En plus, d’entrée, ils mettent la barre aussi haut qu’une transversale avec un nom un peu grandiloquent. L’esprit du football. Rien que ça. Quand on y regarde de plus près, ce n’est pas tant l’esprit qui est touché, mais bien les esprits. Les esprits du football. Déjà, là, on commence à être aussi paumé que Guillaume Tell. Qu’est-ce qu’ils ont bien voulu dire par là ? En fait, dès que l’on commence à jouer, on comprend rapidement. Un jeu de collection de cartes, voilà ce qu’est, de prime abord, Soccer Spirits. Mais, il est quand même bien plus que cela. Et heureusement pour nous.

Une collection footballistique

Vous l’aurez compris, ou si pas encore, vous allez le comprendre, nous avons donc à faire avec un jeu de collection de cartes ayant pour thème le football. Alors que, d’ordinaire, les jeux de collection donnent dans la fantasy avec des combats en tout genre, ici, le véritable combat se passera sur le gazon.

Envie de pénétrer ces deux sublimes créatures? ? (hum;p)

Envie de pénétrer ces deux sublimes créatures? ? (hum;p)

Le thème demeure assez original, même si la prise en main reste très classique pour un jeu du genre. Il faut dire que le contact est immédiat. On ne s’embarrasse pas d’un scénario. En gros, vous découvrez ce qu’est la ligue de football intergalactique, et vous décidez d’y faire votre trou. Sur le terrain, mais pas en mode taupe. Comme vous pouvez le voir, pas véritablement d’histoire si ce ne sont ces quelques lignes, aussi nombreuses que les blanches sur un terrain de foot.

Cependant, force d’admettre qu’elle n’est pas nécessaire. On est dans un jeu de collection, donc le reste, on n’en a cure. Tant que l’on possède tous les ingrédients habituels au genre : à savoir : des cartes, un léger côté RPG, du combat tour par tour, de quoi faire évoluer ses cartes avec de l’argent ou de l’expérience, de quoi trouver des nouvelles cartes, des combats autant classiques que pvp, des récompenses pour votre fidélité, etc. Et Soccer Spirits en bon petit soldat possède tous ces ingrédients, ne se tirant pas, ainsi une balle dans le pied. En outre, il en a assez dans ses crampons pour dynamiser le tout.

Un jeu énergisant

S’il y a bien un point sur lequel Soccer Spirits peut mettre pas mal de monde d’accord, que l‘on soit un grand adorateur des jeux de collection ou un simple « amateur », c’est sur sa capacité à rendre plaisant une simple phase de jeu.

Mon équipe de coeur

Mon équipe de coeur

Le jeu, reprenant le thème du football dit moderne, propose de construire une véritable équipe, avec des postes bien définis. Même si, malheureusement, il demeure impossible de créer une véritable tactique en termes d’organisation, trois lignes vous sont proposées : attaque, milieu, défense avec le gardien, toutes trois constituées de trois joueurs. Mais, si vous calculez bien, il en manque un pour atteindre les onze classiques. Là, Soccer Spirits vous offre, avec une certaine intelligence, la possibilité de faire un appel à un ami afin qu’il vous prête l’élément moteur de sa propre équipe, ou la possibilité d’utiliser l’une de vos cartes. Un choix intelligent, car il vous donne accès à des cartes dont vous ne soupçonnez pas la puissance et qui vous aideront à gagner lors de situations plutôt mal alambiquées.

Et des situations de la sorte, vous allez en connaître beaucoup. Soccer Spirits n’est pas bien compliqué, et les premières heures de jeu se passeront sans encombre. Après, c’est une autre paire de manche, chaque niveau gagné, chaque match arraché à la sueur des doigts demeurent une récompense rare qui dépendra aussi de votre capacité à créer une équipe équilibrée. Pour rendre hommage au jeu.

Un joli tacle sur les préjugés

En effet, j’ai été autant surpris qu’émerveillé par la capacité de Soccer Spirits de se rendre fort addictif, au point d’en jouer une partie complète (jusqu’à épuisement des ressources) par jour. Cela vous prend 10 à 15 minutes tout au plus, mais cela vous laisse une envie de « allez, reviens, on est bien » indubitable. Une envie également de mieux faire, de construire l’équipe parfaite, comme précédemment dit.

Le côté un peu trop sexy, à déconseillé aux plus jeunes, mais pas aux vieux pervers comme moi

Le côté un peu trop sexy, à déconseiller aux plus jeunes, mais pas aux vieux pervers comme moi

Le jeu est bien aidé non par pas une réalisation exceptionnelle en tout point, mais par un ensemble tout-à-fait correct pour le genre avec tout ce qu’il faut en jolies cartes pour faire plaisir à la rétine. On fera même plus que vous flatter vos orifices auriculaires, on va vous faire envie avec un moyen très vil certes, mais ô combien efficace, en proposant certains personnages aux courbes aussi flatteuses, voire plus, que celles d’une Samantha Fox auréolée de sa jeunesse. Oui, clairement, le jeu donnera dans le sexy, mais aussi dans le melting-pot d’influence visuel. De quoi un peu se perdre.

Il y a bien perdition du temps dans le bon sens du terme, mais aussi perdition d’un univers un tantinet trop éparse. En effet, les collectionneurs tomberont sur de multiples cartes aux influences les plus diverses allant du manga le plus sexy, aux monstres pokémoniens, aux personnages tout droit sortis de Macross, à d’autres sortis par Olive et Tom (décidément) en passa par quelques monstres. C’est vraiment la foire aux mangas en tout genre. Je sais bien que l’on parle ici de football, qui est un sport universel, mais de là à en faire une cour des miracles…Il y a un pas qu’il n’aurait sans doute pas fallu franchir afin de conserver l’unité du jeu. Mais c’est l’un des rares faux pas qui fait trébucher un peu le jeu avant le tir final alors que le goal s’est couché du mauvais côté.

Soccer Spirits est une excellente surprise. Addictif à souhait, bien réalisé, avec un principe de jeu et un thème que l’on n’aurait jamais pensé être développé un jour dans ce style si répandu pourtant que le jeu de collections, il arrive clairement à s’extirper de la masse grouillante des jeux du genre. Gratuit, mais disposant d’une boutique que l’on pourra totalement oublier, comme je l’ai fait durant ce test, il offre de nombreuses heures de jeu, et de plaisir sans que rien ne vienne l’altérer. Tout juste pourrait-on lui reprocher son côté un peu fouillis, et trop sexy (volontairement) qui pourrait choquer les plus jeunes joueurs, mais c’est vraiment chercher la touche, alors que l’on a l’avantage de la vitesse et du crochet droit. Un petit carton jaune donc sur cet aspect du jeu. Mais pas de carton rouge, et quelques buts d’avance sur le compteur qui font de Soccer Spirits un outsider tout-à-fait crédible vis-à-vis de Terra Battle. Si je m’attendais à ça, un jeu de cartes, footballistique, qui répond à beaucoup de critères définissant le jeu intéressant…Comme quoi les préjugés, c’est un peu comme regarder certains supporters de foot. On en trouve des vraiment crétins, mais, finalement, quand on parle à la majorité, on se rend compte qu’il y en a de très sympathiques.

Testé par J.Canonne • 81%
  • Original
  • Addictif
  • Jolies cartes à collectionner
  • Manque d'unité
  • Le côté sexy trop appuyé
  1. Je suis niveau 13 dessus mais j’ai l’impression de plus pouvoir gagner de match a cause de la trop faible xp sur mes joueurs qui se font allumer au premier ennemi sur leur route et les zone penguins pour xp ouvrent pas à mes heures de jeu. J’ai loupé un truc ou bien ?

    • Non, tu n’as pas raté un truc ;=)
      Je me souviens m’être senti un peu comme toi au level 17, mais il suffit d’une carte 4 étoiles voire 5 dans l’un des tirages gratuits, ou à l’aide de la fonction “éclaireur” (côté des entraîneurs) qui te permet de fouiller un peu partout dans le monde connu.
      Une seule carte très forte que tu prends le temps d’xp fait facilement basculer un match. A ce propos, utilises-tu les cartes de tes “friends”?

      • Bon après une longue pause je vais recommancer ma partie car le jeu m’a bien plus mais le blocage était trop la 🙁 . Oui les cartes qu’on nous propose en début de match. Quand tu dis prendre le temps d’xp , c’est à dire ?

    • Je l’ai testé sur trois modèles de tablettes à savoir une HP 7 slate +, une asus Memopad HD7 et une asus TF103, et je n’ai pas remarqué que Soccer Spirit bouffait plus de batterie qu’un autre. Quel est ton modèle de mobile?

      • Nexus 4 . J’ai aussi des jeux comme Terra Battle ou Trial Frontier qui font un peu chauffer la bête , mais rien de comparable avec celui là . Et la recharge est super longue après une partie , mais bon , vu que le jeu est cool c’est pas ça qui va m’arrêter . Merci pour la découverte en tout cas .

        • Je t’en prie, on est là pour ça ;=)
          A la limite, essaye d’envoyer un mail aux dévs pour remonter ton problème de bouffe-batterie.

  2. Ca va faire 2 semaines que je joue à ce jeu, je suis niveau 20. Est y a pas mal de choses que je comprend pas. Du style, qu’est-ce que les FP ? Je comprend pas le principe de la carte “Le litré” et “Neris”…

    • Salut,
      Les “FP”, on les obtient grâce à certains challenges réussis, ta connexion quotidienne ou encore la revente de cartes inutilisées. Ensuite, dans e menu “manager”, il existe un onglet “éclaireur” où tu peux obtenir de nouvelles cartes en utilisant les dits “FP”. Tu peux aussi les utiliser dans le mode “tirage de cartes”.

      Pour le reste…Sont-elles des cartes de type pingouins ou élémentaires ? Si, oui, tu peux entraîner tes autres cartes avec ces dernières (gain important d’xp pour les pingouins, et possibilité de bonus de fusion avec les élémentaires).

    • se sont des carte spécial il y en n’a 4 en tous (plus si on compte leur évolution ) Little : sert a faire une super évolution pour faire bref il donne un point de compétence en plus. Neris: si ta une carte qui a 5 super évolution tu peut faire changer ta carte contre une autre de même étoile Kuma: il donne à max d’xp Beelzebub: boost une carte (Ils doivent être utiliser comment entraînement je précise) Et dsl des fautes d’orthographe si j’en n’es fait.

    • Salut, les FP ou Friend Points servent comme dit précédemment à l’utiliser dans “Tirage” puis l’onglet “Tirage d’amitié” (pour les FP). Tu peux en dépenser 200 ou 2000. Aprés c’est Aléatoire.
      Les GP ou Glory Point, eux se dépensent dans “Eclaireur”, éclaireur de GP. Tu peux en dépenser de 8 à 1800 par cartes, 1500GP pour un perso de 5* ou 1800 pour un manager/eclaireur/sponsor de 5*.

    • Pour utiliser neris il faut au moin que ta carte a 5 super évolution . Pour avoir 5 super évolution ta le choix de use [little] ou soit une carte identiques. Pour info il sert a changer ta carte en une autre carte .

  3. je joue depuis peu et j’ai un soucis…que faut il faire pour reussir le succes “compétence de finition” (gagne x fois en utilisant tes compétences de tir)

    • Salut, pour réussir les succès “Compétences de finition”, tu dois avoir un ‘attaquant’ avec la “capacité active de tir”, comme le joueur de base que tu récupères.
      Ensuite, tu dois remplir ta jauge de capacité (La jauge bleue en bas à gauche).
      Et avec cela il te suffit d’effectuer un tir spécial avec ton joueur, mais attention, ton tir doit te donner la victoire. Sinon recommence, courage.

  4. bonjour,
    je comprends pas comment jouer avec les joueurs que j’ai placé dans la formation…
    Dès que j’entame un match c’est toujours l’as plus des joueurs lamda…
    Help please car ce jeu est vraiment sympa ^^

  5. Ce jeu est le meilleur de tous ceux que j’ai. Juste une question, comment on fait pour ajouter une étoile à son joueur ? (Entraînement spécial) Parce que j’ai une carte de 5 étoiles lvl 50, et je n’arrive pas à la faire évoluer. Faut-il des matériaux spécifiques ? Y a t-il d’autres conditions ? Merci de vos réponses.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.