Test : Slingshot Racing

test

Faire la course sur une piste glacée, à bord d’un bobsleigh bricolé et en utilisant des grappins pour négocier les virages : c’est l’idée de ce jeu de courses plutôt original proposé par Crescent Moon Games et qui vient d’être porté sur Android.

En ce qui concerne les petits jeux de courses en 3D en vue du dessus, on commence à avoir du choix sur Android (Reckless Racing, Mini Motor Racing, Death Rally…) mais celui que je vous présente aujourd’hui est original à plus d’un titre.

slingshot-racing-garageDans Slingshot Racing vous pilotez une sorte de luge bricolée et surtout équipée d’un grappin. C’est sur celui-ci que repose toute la mécanique du jeu, puisque vous devrez lancer une corde à l’intérieur des virages pour les négocier tout en gardant un maximum de vitesse grâce à la force centrifuge.

Vous n’aurez donc pas à “tourner” à proprement parler, et ça déjà c’est une grosse particularité pour un jeu de course ! Tout le gameplay se résume donc à appuyer sur un coin de l’écran (celui que vous préférez) pour “tisser” une corde à l’intérieur du virage. Un pilotage “à un doigt” très simple à apprendre mais finalement plutôt difficile à maîtriser : il vous faudra un certain temps d’adaptation pour réussir à tisser la corde au bon timing, et surtout la relâcher au bon moment. Le relâchement est crucial, puisque c’est votre seul moyen de définir une trajectoire à votre véhicule.

Sauve qui peut !

Sauve qui peut !

Au début ce gameplay atypique peut devenir un peu frustrant, mais une fois que l’on commence à prendre la technique, c’est vraiment chouette. En mode solo, on retrouve les courses classiques (face à trois autres concurrents), les “ramassages d’engrenages” dispersés sur le circuit (le plus rapidement possible et en évitant les bonhommes de neige) ou encore les épreuves d’élimination (mode le plus palpitant) où le compte à rebours est remplacé par une grosse machine broyeuse qui viendra tôt ou tard écraser le dernier concurrent !

En tout 80 courses dans ce mode carrière, dans lequel on progresse de façon classique (gagner suffisamment de “roues dentées” pour débloquer les 4 courses suivantes). Mais à mon sens le gros intérêt de ce jeu réside dans le mode multijoueur, jusqu’à 4 sur le même écran. Chacun utilise alors un coin de l’écran pour lancer son grappin : sur une tablette, cela promet de bons moment de compétition avec vos amis !

slingshot-racing-multiplayerVisuellement, Slinghot Racing est une vraie réussite. Les décors sont plein de détails, chaque circuit est vraiment magnifique. Les épreuves de nuit apportent de jolis jeux de lumière. L’animation est toujours très fluide et le tout baigne dans un univers “steampunk” de toute beauté. La bande son est de la même qualité, aussi bien du coté des musiques (qui sont géniales) que des quelques bruitages.

Si vous êtes à la recherche d’un jeu de courses qui innove un peu dans son gameplay, vous pouvez jeter un œil à Slighshot Racing et son pilotage très subtile. Le jeu est proposé à un tout petit prix et seuls quelques véhicules seront à débloquer en payant (et c’est totalement visuel). J’ai particulièrement apprécié le mode multijoueur jusqu’à 4 sur le même écran, un mode permis grâce à la simplicité de son gameplay “à un doigt” et qu’on ne retrouve sur aucun autre jeu de course de ce genre.

  • slingshot-racing-broyeuse

    Sauve qui peut !

  • slingshot-racing-circuits

    Les circuits sont de toute beauté !

  • slingshot-racing-course-finish

    Les courses sont parfois très serrées.

  • slingshot-racing-garage

    Tous les véhicules possèdent les mêmes caractéristiques mais dans un style différent.

  • slingshot-racing-levels
  • slingshot-racing-multiplayer

    Les courses en multi sont vraiment sympa !

  • slingshot-racing-roues-crantees

    Essayer de ramasser tous les rouages le plus rapidement : pas si simple !

  • slingshot-racing-virage

    La clé du pilotage, c'est de garder un maximum de vitesse.

  • slingshot-racing-android

    Il faut aussi jouer sur un effet de glissade au relâchement du grappin.

  • slingshot-racing-bonhomme-neige

    Voilà précisément ce qu'il faut éviter de faire : taper dans les bonhommes de neige.

Testé par Florian Duval • 91%
  • Graphiquement très réussi
  • Originalité du gameplay
  • Mode multijoueurs à 4
  • Un pilotage assez exigeant qui peut frustrer
  1. Très original mais une chose à déplorer: pas moyen d’améliorer son véhicule.
    Les 1res courses sont faciles à remporter mais ça devient vite assez dur (la moindre erreur de trajectoire nous fait perdre la 1re place), j’imagine même pas la difficulté des dernières courses…

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.