Test : Fill the Gap

test

Un genre de casse-briques à l’envers. Tournesol est un développeur qui nous avait déjà gratifié d’un excellent petit jeu Android récemment, avec Cannonbowl. Il récidive aujourd’hui pour notre plus grand plaisir avec une autre création qui reprend les mêmes codes : simplicité, graphismes épurés, interface tout en fluidité.

Fill the Gap est un genre de Tetris inversé, bien que tous les blocs soient de la même taille : des cubes. Ces blocs arrivent par le haut en continu et de façon aléatoire, formant des trous dans les lignes, que vous allez devoir combler en envoyant vos propres cubes.

fill-the-gap-android.jpg Vous pouvez envoyer des rangées entières de cubes, horizontales mais aussi verticales, ce qui est bon à savoir car j’ai passé un certain temps de voir cette possibilité. Glissez le doigt à partir d’un des carrés en bas de l’écran, et votre “grappe” de blocs part dès que vous relâchez.

Les blocs ainsi effacés vous font gagner des points, et bien évidemment la difficulté augmente et les blocs arrivent de plus en plus vite, ainsi la partie se termine lorsqu’ils ont atteint le bas de l’écran et que vous êtes saturés de petits cubes.

fill-the-gap-lose.jpg La facilité au début d’une partie peut rapidement ennuyer, avant que les difficultés arrivent enfin, vers le niveau 8. Heureusement, pour cela on peut forcer le scroll des blocs en glissant un peu vers le bas. Enfin, ça c’est au début. Parce qu’ensuite on n’a plus vraiment le temps de s’ennuyer et ça devient beaucoup moins facile !

Graphiquement, ce jeu est encore une belle réussite de simplicité et surtout de fluidité. C’est rapide, il n’y a pas de chargements, tout se fait en douceur : c’est relaxant. Chose intéressante, le jeu propose deux thèmes qui changent les couleurs et l’univers sonore du jeu, de manière radicalement opposée (un thème coloré et joyeux, et un thème noir et blanc plutôt déprimant). Les petites musiques d’ambiance sont d’ailleurs très réussies.

fill-the-gap-multi.jpg Au niveau des modes de jeu proposés, on trouve un classique mode solo mais aussi deux modes multi-joueurs (en duel ou en équipe). Dans ce cas, l’écran est partagé, permettant aux deux joueurs de s’affronter sur le même appareil !

Dommage justement que ces modes multi-joueurs n’aient pas été agrémentés d’une dose de fun supplémentaire, avec des “attaques” de blocs entre les deux joueurs, par exemple…

Dans chaque mode, on peut ajuster un peu la difficulté en choisissant le nombre de rangées horizontales (5 à 10). Une option permet aussi d’avoir des demi-blocs (ce qui permet d’en afficher le double, verticalement).

Fill the Gap est à nouveau une excellente surprise de ce développeur. C’est gratuit et la réalisation est impec’ : on attend le prochain jeu avec envie !

  • fill-the-gap-jeu
  • fill-the-gap-lose
  • fill-the-gap-multi
  • fill-the-gap-versus
  • fill-the-gap-android
  • fill-the-gap-black
  • La fluidité
  • La réalisation très soignée
  • Le multi-joueurs
  • Scoreloop qui vient nous agacer avant de jouer
  • Mériterait quelques items spéciaux pour pimenter

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.