Test : Badland

test

Difficile de ne pas trouver son bonheur sur le Google Play Store avec le nombre extraordinaire, et en perpétuelle expansion, d’application et de jeux qu’il contient.

Qu’on soit à la recherche du dernier jeu capable de pousser dans ses dernières tranchées votre Smartphone dernière génération ou que l’on préfère les « petits » jeux publiés par des développeurs indépendants. C’est d’ailleurs chez ces derniers que l’on retrouve le plus souvent les plus belles perles de la boutique d’appli « Made By Google ».

Screenshot_2014-01-21-20-35-55Développé par Frogmind, Badland est un running-game qui nous emmène dans un étrange univers onirique ou vivent des créatures plus surprenantes les unes que les autres. Celle(s) que vous contrôlez a, en plus, le pouvoir de changer de taille et de se démultiplier.

Et ça tombe plutôt bien car en plus de devoir avancer dans un dédale de mère nature comprenant arbre, branches, rochers, etc, vous devrez vous frayer un passage en utilisant à bon escient les divers power-up. Si un changement de taille implique automatiquement un changement de poids permettant, par exemple, de pouvoir soulever de lourdes branches, la démultiplication vous permettra à peu de chose près la même chose puisque, c’est bien connu (en Belgique en tout cas), l’union fait la force. La difficulté est très bien gérée pour vous garder assez longtemps occupé

Screenshot_2014-01-19-22-57-26

La petite boule de poils (ou plumes? On sait pas trop) ailée avancera automatiquement à partir du moment qu’elle ne touche plus le sol. Pour la faire décoller,une simple pression sur l’écran, du doigt ou du nez si vous voulez, suffit.

Il prendra alors de l’altitude jusqu’à ce que vous enleviez votre doigt de l’écran (parce qu’en plus de faire des traces, c’est pas hygiénique, alors enlevez le de là!). C’est tout ce que vous aurez à retenir pour bien gérer le gameplay du jeu.

Ne faites pas semblant de ne pas voir les différents power-up que vous croiserez, ils vous seront très utiles pour faire face aux dangers de cette jungle magnifique durant ses 80 niveaux. Et si le coeur vous y est, vous pouvez même pense investir dans les DLC (et oui, il fallait bien qu’un jour cela arrive sur Android) pour un montant de 3,99€.

Screenshot_2014-01-21-20-40-10La présence d’un mode multi en local (qui me rappelle celui de GoldenEye sur N64 mais sans les pétoires) autorisant 3 de vos amis à se joindre à la partie est très apprécié, mais préférez l’usage d’une tablette avec un assez grand écran pour que l’action reste lisible. J’ai essayé sur mon Nexus4 et c’est tout simplement impossible de jouer sans gêner les autres.

Que dire au sujet de Badland, sinon qu’il est une splendide réussite tant au niveau du gameplay que de l’attention portée au design et au son ambiant. Frogmind n’est pas tombé dans le piège de la “3D à tout prix” en offrant un ensemble de plans successif en 2D donnant une impression de profondeur de champ immense.

Ce qui est proposé ici n’est pas juste un jeu, c’est une expérience vidéo-ludique de haute qualité gratuite, avec de la pub (qu’il est bien sur possible de supprimer définitivement pour 0,99€), mais qui pèse tout de même ses 150 Mo.

  • Screenshot_2014-01-19-22-57-26
  • Screenshot_2014-01-21-20-28-01
  • Screenshot_2014-01-21-20-35-55
  • Screenshot_2014-01-21-20-36-04
  • Screenshot_2014-01-21-20-37-10
  • Screenshot_2014-01-21-20-37-16
  • Screenshot_2014-01-21-20-38-10
  • Screenshot_2014-01-21-20-40-10
  • Screenshot_2014-01-21-20-40-15
Testé par Dimitri Keskinidis • 91%
  • Graphiquement magnifique
  • Gameplay maitrisé
  • Gratuit
  • 80 niveaux !
  • Le multi !!
  • Un peu chero les DLC's

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.