Test : Abyss Attack

test

Des pièces dans les poches. Qui produisaient un délicieux cliquetis de métal à chacun de nos pas. On en avait plein, mon frère et moi. Des restes d’anniversaire, d’étrennes. On appelait ça, à l’époque, des francs. Des pièces de un franc, de deux francs, et de cinq francs. Et on marchait ensemble, pas main dans la main, mais avec une certaine forme de complicité, vers un endroit quasiment interdit. Un endroit où ça sentait bon la clope, la bière bon marché, et le café : un bistrot de village. Mais cet endroit ne sentait pas que ça, il sentait également le jeu, car le propriétaire des lieux possédait une borne arcade. Une bonne grosse borne arcade, toute de rouge vêtue, où l’on pouvait jouer, à deux, aux shoot-em-up de l’époque, notamment Gemini Wings. Un jeu qui, vous l’avez deviné, me laisse un grand souvenir. Et, par conséquent, les poches vides.

Avec le recul lié à mon âge avancé, je crois bien me souvenir également que chacune de mes acquisitions technologiques avait eu, en guise de premier jeu, un shoot-em-up. Defender sur console Atari 2600, Xenon (des fabuleux Bitmap Brothers) sur Atari 520 Stf, R-Type sur Coregrafx. J’avais consciemment fait l’impasse d’un tel achat sur PC car le genre se mourrait petit à petit. Et sur Android, le genre me semble tout aussi moribond. En effet, les sorties de qualité (en dehors de certains portages) se font rare. Je suis tombé, au hasard des nouveautés, sur Abyss Attack, sorti le 20 Mai de cette année. Ce shoot-em-up, développé par Chillingo International, me paraissait alléchant, au premier coup d’œil. Et, vu la faiblesse du genre, il méritait que je m’y intéresse.

Abyss ? Oui, mais de biens jolis Abysses

Un peu comme le film de James Cameron, à l’époque où il savait faire des films (je sens les critiques arriver), Abyss Attack est très beau. Très, très beau même. On voit qu’il y a du boulot derrière, et que Chillingo International possède une certaine maitrise du sujet.

Une gueule indéniable !

Une gueule indéniable !

Shoot-em-up vertical, à l’ancienne, le jeu vous proposera de diriger un sous-marin, non pas dans les airs comme vous vous en doutez, mais dans les fonds marins les plus profonds (lapalissade à ne point sauter). Et il est difficile de ne pas parler des fonds marins sans un fond marrant. Graphiquement, le jeu m’a fait penser aux poissons et autres bestioles unicellulaires (non, je ne parle pas de vos collègues) que l’on voyait lorsque feu Jacques-Yves Cousteau explorait les ténèbres de l’eau. D’ailleurs, dès que je lance une partie, je mets un bonnet rouge, et, croyez-moi, la ressemblance est frappante.

Ces ténèbres n’en sont pas vraiment tant les décors ainsi que les monstres rencontrés sont somptueux. Mélangeant avec habileté les graphismes 2D et 3D, avec des couleurs très hautes en couleur (j’me comprends !), Abyss Attack est un régal visuel. Mais ce n’est pas tout ! Tout est fort bien animé (proche d’une perfection certaine), et accompagné d’une musique relaxante que l’on imaginerait plus volontiers comme la bande son du Grand Bleu que la musique d’Eric Serra.

Un jeu loin d’être un poisson d’avril

Là, vous vous dîtes que cela sent énormément le « perfect ». Vous avez raison, en partie. Non seulement le jeu est réussi techniquement, mais il offre des sensations fortes pour tous les adorateurs de shoot-em-up.

Un des nombreux boss du jeu. Il sent moins bon que notre ami Hugo

Un des nombreux boss du jeu. Il sent moins bon que notre ami Hugo

Déjà, il propose du challenge, dès les premières minutes, et même si la maniabilité de votre sous-marin est parfaite, il faudra vous accrocher aux algues afin de ne pas couler. Un bon point pour les vieux qui, comme moi, ont balancé et cassé plusieurs joysticks lorsqu’ils jouaient à R-Type.

Heureusement, sur votre chemin, vous pourrez récupérer gemmes, vous permettant d’acheter des améliorations d’ordre temporaire ou définitive, ainsi que du matériel immédiat (mais chronométré) décuplant ainsi votre force de frappe. Et cela ne sera pas de trop.

En outre, pour remettre le tout au goût du jour (et permettre l’intégration d’une boutique assez chère), au fur et à mesure de votre carnage, vous ramasserez plusieurs morceaux de reliques que vous pourrez cristalliser en une pierre vous apportant quelques bonus (vitesse, puissance de feu, etc), à l’aide d’un outil ultra simple de création.

La boutique qui donne des tics mais qui ne demande pas du toc

La boutique qui donne des tics mais qui ne demande pas du toc

Tout ceci vous donne le loisir de repenser votre sous-marin (d‘autres sont achetables…) et d’orienter votre style de jeu selon votre progression. Cette dernière sera lente, très lente, mais il est tout à fait possible de jouer correctement sans avoir besoin de la boutique intégrée. Malheureusement, du fait cette légère inertie dans votre évolution, le jeu peut se montrer frustrant et un brin répétitif.

Gratuit, en français (parfois approximatif, mais on notera l’effort), Abyss Attack est un très bon jeu, et un excellent shoot-em-up. Très bon graphismes, très bonne bande son, bonne maniabilité, de quoi devenir le requin de bien de ses adversaires directes, aussi peu nombreux fussent-ils. Néanmoins, l’intérêt du jeu est grevé par une répétitivité importante et cette désormais classique boutique en ligne, vraiment bien faite, car vous faisant bien sentir que l’évolution de votre sous-marin sera plus facile avec son aide. Mais, faites comme moi, jouez de temps en temps, et vous progresserez sans vous lasser, ce qui vous permettra de prendre véritablement plaisir à évoluer dans ce jeu à la réalisation sans faille.  

Testé par J.Canonne • 78%
  • Excellente réalisation
  • Jeu en Français
  • Shoot-em-up à l'ancienne
  • Progression digne d'un gastéropode sous sédatif
  • Boutique aux prix qui vous feront perdre la bulle
  1. Merciiiiiiiiiiiii, j’adore ce jeu, merci de me l’avoir fait découvrir.
    Graphiquement il est superbe, je suis redevenu ado dans les salles d’arcade 🙂

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.