Preview – Out There

news

Pour de nombreux « geeks » que nous sommes, la conquête de l’espace restera sans doute un rêve alimenté par toutes les séries de science fiction dont nous pouvons profiter ou par les annonces du groupe “Mars One”.

Heureusement, les jeux vidéo nous permettent d’explorer virtuellement de vastes contrées inexplorées depuis plusieurs années. Il a quelques temps, j’étais tombé amoureux de NewOrbit, mais sa gestion arcade des équipements (fuel illimité) limitait le jeu à un simple lunar-lander ,certes, dur et avec une super bande son et un scénar’ en or (peut-être même en platine). Aujourd’hui nous avons envie de vous faire découvrir Out There, qui vous emmènera dans les confins de la galaxie, à la rencontre de planètes et d’espèces inconnues.

Proposé en précommande pour le moment, c’est sur la bêta du jeu que j’ai passé un paquet de mon temps libre. Résumons la situation, vous vous réveillez après une cryogénisation sans réellement savoir où vous êtes. Loin de la terre vous allez devoir survivre dans cet univers en surveillant vos réserves d’oxygène, de carburant et l’état de la coque de votre vaisseau. Bref inutile de dire que votre voyage ne sera pas de tout repos car chaque déplacement implique des dépenses de carburant mais aussi d’oxygène et peut causer des dégâts à votre vaisseau (débris flottants ou autres).

Le fil rouge ou le fil bleu? bah tant pis, t’es mort…

A la manière d’un livre-jeu, vous aurez tout le temps de prendre vos décisions. Mais celles-ci ne seront pas sans conséquences. De plus il est impossible de faire machine arrière car le jeu sauvegardera automatiquement votre progression lors de chacun de vos mouvement. C’est d’autant plus frustrant que de nombreux événements aléatoires sont de la partie mais cela vous garanti une expérience unique à chaque nouvelle partie. Out There ne laisse pas de place au risque, c’est du « try and die » pur et dur pour les durs.

OutThere1Comme pour tout long voyage, vous devrez vous équiper. Inutile de partir loin dans l’univers sans charger votre cale avec les éléments de base qui vous permettront de survivre assez longtemps pour trouver vos marques dans cet univers.

Au fur et à mesure que vous avancerez dans l’aventure (et que vous enchainerez les parties perdantes), vous assimilerez et vous adapterez au gameplay. En gros, avoir en permanence, dans votre calle, 2 blocs de carburant, 2 blocs de fer et 1 blocs d’oxygène, ne sera pas du luxe. Les rencontres avec d’autres espèces se feront dans le flou le plus total au début.

Ne connaissant pas la langue, on vous posera souvent des questions du genre : « @&^§`ù^$][@# ? » auquel on vous demandera de répondre oui/non… Et vous prierez d’avoir sous la main un babelfish… faites selon votre humeur au début du jeu, vous apprendrez au fur et à mesure de vos rencontres de nouveaux mots dans la langue de Kronos permettant d’éclaircir ce qui se trame dans l’univers et d’aider (ou non ), en pleine connaissance de cause, les races Aliens que vous rencontrerez.

OutThere3Vous vous rendrez aussi très vite compte que votre vaisseau d’humain ne feras pas l’affaire très longtemps, et vous trouverez durant votre périple plusieurs vaisseaux abandonnés qui pourront vous satisfaire (parce qu’apparemment, dans l’espace, on laisse un vaisseau en parfait état de marche et avec les clés sur le moteur comme ça…). Vous pourrez aussi améliorer ce dernier en créant des modules grâces aux éléments rares que vous trouverez pendant vos phases d’explorations de planètes.

Ce n’est peut-être pas le jeu de l’année en terme de “whaoouuu” graphique, mais soyons clairs: si vous aimez les aventures spatiales, ce jeu est fait pour vous. Out There ne demande pas un skill de PGM ni un smartphone ultra performant , mais vous emmènera certainement “out there”. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, sachez que le jeu sera disponible en version complète dès demain sur le Google Play Store. De quoi vous occuper durant vos (trop courtes) soirées de fin d’hiver. Quant au prix du jeu, il sera annoncé en même temps que sa sortie mais au vu du potentiel de la version bêta, même à 10€, je le prends!

  • OutThere1
  • OutThere2
  • OutThere3
  1. Hello. J’ai entendu parler de ce jeu et à vrai dire j’hésitai un peu. Cependant, après avoir lu ton article, je pense que je vais me laisser tenter. Ciao !

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.