Test : Stardunk

test

Tous les amateurs de Basket Ball devraient se jeter sur ce jeu aussi simple que génial.

Le concept n’est pas nouveau, mais est tout simplement fantastique. Le but est de marquer un maximum de panier dans un laps de temps défini. A chaque lancer, le ballon est placé aléatoirement sur la zone de jeu, et il vous faudra placer votre doigt sur celle-ci afin de lui donner la bonne trajectoire. Vous pourrez vous aider de la planche si le besoin s’en fait sentir.

En parlant de la planche, elle est constituée de quatre petites parties qui s’activent lorsque votre ballon les touches. Lorsque les quatre sont allumés, vous aurez droit à un bonus du type : multiplicateur de balles, balles rapides, etc… Tout plein de petites choses pour vous donner l’avantage des points.

Mais son grand point fort, c’est son mode de jeu en ligne. On se retrouve dans un système « à-la-trackmania », c’est à dire que tous les joueurs se battent les uns contre les autres, mais sans pouvoir influencer sur le score d’un autre participant en bloquant ses balles par exemple. Chacun termine le round tranquillement et c’est celui qui fait le plus gros score qui emporte la partie.

Tous les points que vous gagnerez serviront à débloquer de nouvelles balles possédant des propriétés uniques, donnant accès à de nouvelles techniques. Vous pourrez aussi débloquer de nouveaux thèmes.

Le gameplay est adapté autant aux droitiers qu’aux gauchers (assez rare pour être précisé), afin d’être accessible à n’importe qui. Les animations sont fluides a tout moment, même quand il pleut –litéralement- des balles.

Vous avez donc avec Stardunk un jeu dans la lignée d’un Angry Birds –a savoir : balancer des trucs vers des autres trucs- mais qui ne vous tiendras certainement pas aussi longtemps, la faute à un système répétitif et à une impression de ne jamais vraiment s’améliorer…

  • device-2011-08-04-223123__Copier_
  • device-2011-08-04-222953__Copier_
  • device-2011-08-04-223111__Copier_
  • Le style de jeu
  • La possibilité de jouer en ligne facilement
  • Peut vite lasser...
  • L'impression de ne pas évoluer

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.