Test : Star Wars: Tiny Death Star

test

Pour nombre d’entre nous, Star Wars est une référence en matière de S-F. Si la saga avait perdu un peu de sa magie avec la dernière trilogie, l’attente générée par la prochaine sortie de l’épisode VII n’en est pas diminuée.

Pourtant, le jeu qui vous est proposé depuis quelques jours sur le PlayStore est basé sur la première saga et vous proposera de devenir l’architecte de l’étoile noire.

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine…

LucasArts. Un nom que je pensais disparu depuis le rachat par Disney de LucasFilms cette année (et l’annonce de la “fermeture” de LucasArts par la même occasion). C’est pourtant bien avec ce nom de développeur qu’a été publiée l’application sur le Google Play Store.

Mais revenons à nos moutons et c’est donc sous les ordres d’un Empereur légèrement laxiste et d’un Darth Vader un peu simplet que vous aller devoir construire cette fameuse, mais pour toujours inachevée, étoile de la mort. Il vous faudra trouver l’équilibre entre les différents types de niveaux à votre disposition pour faire tourner votre station spatiale au maximum de son rendement.

Encore du travailChaque niveau de production (nourriture, service, récréation ou vente) a à sa disposition 3 slot susceptible d’accepter un travailleur. En fonction du nombre de travailleur mis sur un niveau, vous débloquerez de nouveaux jobs qui vous feront rentrer plus de crédits afin d’acheter de nouveaux niveaux. Pour augmenter le nombre de travailleurs il vous faudra installer de nouveaux niveaux de logements. Pour faire simple : vous voulez du travail ? Vous créez du travail. Vous voulez du pognon ? Vous créez des logements et du travail… Et c’est à peu près tout ce que ce jeu pourra vous offrir.

Si tout cela part de la bonne intention d’offrir au commun des mortel la gestion de la construction de l’étoile de la mort, au niveau technique tout semble avoir été codé par un singe manchot et/ou aveugle. Le jeu est loin d’être moche, il est simplement rempli de nombreux temps de latence qui nuisent au plaisir de jeu. Heureusement les musiques ainsi que les bruitages sont de grande qualités et respectent le thème d’origine.

Conclusion

Pour les aficionados de l’univers Star Wars, ce petit jeu passe temps vous comblera certainement en attendant l’épisode VII ou le prochain Battlefront3. Pour les autres, il se peut que vous vous preniez au jeu et que vous décidiez de passer quelques minutes par jours afin d’augmenter le nombre de niveaux de votre base sidérale.

  • Les missions sont donnés par l'empereur himself

    Les missions sont donnés par l'empereur himself.

  • Screenshot_2013-12-03-23-00-10
  • Encore du travail.

Testé par Dimitri Keskinidis • 60%
  • L'ambiance sonore
  • Le côté obscur de la force
  • Les mini-scènes
  • Temps de latence
  • Encore et toujours du 8bit
  • L'absence de but réel
  • Tout en anglais

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.