Test : Smash Hit

test

Entre Arkanoid et The house of the dead, on trouve Smash Hit. Un rail shooter où l’on tire des billes sur des parois de verre pour se frayer un passage dans un couloir sans fin (pas de zombies pour cette fois, désolé…).

Développé par Mediocre (Granny Smith, Sprinkle), le jeu vous emmène dans un univers aseptisé qui rappelle les locaux d’Aperture Science. Pas de portails ni de puzzle ici mais bien des billes que vous devrez lancer sur les obstacles qui se placeront devant vous. Si cela semble facile, l’excellente physique du jeu vous obligera à réfléchir où, et comment, frapper pour libérer le passage.

SmashHit001Cela semble simple, mais au fur et à mesure que vous avancerez dans ce long couloir, vous découvrirez quelques surprises, changement de gravité, obstacles complexes, rayons lasers, … Bref de quoi vous mettre la pression. Vous commencez avec un nombre défini de billes et, en brisant les cristaux disséminés dans les niveaux, vous en gagnerez d’autres. Au fur et à mesure que vous briserez de cristaux en série, vous augmenterez le nombre de billes que vous lancez par jet. Si vous en laissez filer un, vous recommencerez à lancer des billes uniques et franchement, passé un certain nombre de niveau, le « multi-ball » vous sera utile. Heureusement quelques PowerUps sont disséminés au travers des niveaux pour vous faciliter (un peu) la tâche.

SmashHit004

La patte graphique et sonore évoque étrangement, et sans déplaire, celle de TRON. On se laisse facilement emporter par le rythme électro de la musique qui scinde de façon judicieuse les moments de stress des moments plus calmes.

Dommage qu’on ne puisse pas utiliser d’identity disc ou de light cycle, mais ce n’est pas sans raison que le titre de Mediocre s’appelle “Smash Hit” et pas “TRON Smash Hit”.

Comme c’est le cas pour de nombreux jeux récents, il est bien entendu compatible avec le Google Play Games Service et vous pourrez comparer vos scores à ceux de vos contacts Google+ via le leaderboard. Smash Hit est disponible gratuitement sur le Google Play Store, mais uniquement dans une version bridée à un système de try-and-die. Si vous voulez profiter des check points, il vous faudra vous acquitter de la somme d’ 1,84€, à vous de décider donc…

  • SmashHit001
  • SmashHit002
  • SmashHit004
  • SmashHit005
Testé par Dimitri Keskinidis • 81%
  • Simple mais magnifique
  • Physique géniale
  • Ambiance envoutante
  • Pas de check-point en version gratuite

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.