Test : Sapo

test

A mi-chemin entre un jeu de basket et de pouce-pièces, aujourd’hui je vous présente Sapo. Un petit jeu gratuit, simple et suffisamment bien foutu pour qu’on s’y intéresse de plus près.

Le but du jeu est simple : un stock de 50 jetons vous est offert pour commencer la partie. Vous allez devoir lancer ces jetons dans les trous du petit décor de jeu, chacun offrant bien sûr un certain nombre de points.

Touchez les cinq trous verticaux pour obtenir un bonus.

Touchez les cinq trous verticaux pour obtenir un bonus.

Sapo est donc un jeu de lancer, et qui dit jeu de lancer dit aussi bien souvent gameplay très simple. C’est le cas ici, avec un simple “glisser pour lancer” appréhendé en un instant. Appréhendé mais pas maîtrisé pour autant. Sapo vous demandera une certaine dose de précision si vous souhaitez mettre les jetons là où vous le souhaitez.

Car en effet, l’idée n’est pas seulement de lancer “dans le tas” un peu au hasard : pour faire du score, il faudra être stratégique (et précis, donc). En tirant dans le trou à 10 points (le moins “rentable” mais le plus facile à viser) un bonus multiplicateur pourra apparaître dans d’autres trous.

De la même façon, les trous qui sont placés sur le mur permettent de gagner beaucoup plus de points, et de déclencher des bonus que je vous laisserai le soin de découvrir.

La grenouille ? J’aurai Sapo !

Et la grenouille dans tout ça ? Elle trône au milieu du décor, et c’est bien elle qu’il faudra viser car elle vous donnera le plus de points. Pas besoin de tirer dessus ! D’abord, vous devez activer les trois anneaux jaunes, oranges, et rouges, en “allumant” tous les trous de chaque couleur.

La fameuse grenouille ouvrira alors sa gueule et c’est l’occasion qu’il ne faudra pas manquer pour lui envoyer un maximum de jetons dans le gosier et ainsi toucher les bonus de “jackpot” qui feront la différence au score final.

Ce"eerfe

C’est le moment de lui envoyer un maximum de jetons dans la tronche !

La partie se termine bien évidemment lorsque vous n’avez plus de jetons (et ils se gagnent assez difficilement). A ce moment là, vous aurez la possibilité de dépenser des crédits virtuels pour récupérer une maigre poignée de jetons qui ne vous mènera pas beaucoup plus loin.

Si vous comptez faire mieux à la prochaine partie, il faudra d'abord attendre !

Si vous comptez faire mieux à la prochaine partie, il faudra d’abord attendre !

C’est là dessus que repose le modèle du jeu, s’agissant d’un jeu gratuit, vous aurez la possibilité d’acheter des crédits virtuels avec de l’argent bien réel.

Des bonus qui n’apportent pas vraiment d’amusement supplémentaire, si ce n’est le “plaisir” de tricher pour battre son propre score (ou celui de vos amis – via Google+).

L’autre restriction du jeu, c’est la présence d’un système de “vies” un peu à la manière des jeux King (Candy Crush et compagnie).

Cela empêchera les plus accrocs d’entre-vous de jouer des heures sans prendre de pause, puisqu’il faudra attendre que les vies se rechargent pour pouvoir continuer à jouer. Arrivé à court de vies, on a tendance à se dire “mince, j’aurais bien refait une partie”. Et ça, c’est plutôt le signe d’un jeu réussi.

Sapo est donc un petit jeu gratuit et sympa, à la prise en main instantanée, mais on aurait souhaité que le développeur pousse le principe un peu plus loin, avec notamment davantage d’événements, de mouvement et de surprises. Des éclairs foudroyants cette pauvre grenouille, des explosions, des tremblements de terre et des pluies de jetons : c’est ça qu’on aimerait dans ce jeu pour le rendre encore plus vivant et détonnant !

Testé par Florian Duval • 76%
  • Simple à jouer
  • Joliment réalisé
  • Système de vies
  • Manque de surprises

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.