Test : Redneck Revenge

test

Un bon petit jeu de poutrage de zombies : ça faisait longtemps, non ? Dans ce casual game de Bulkypix, inutile de vous dire que vous allez être servi, justement, en matière de cassage de zombies.

Redneck Revenge, c’est l’histoire d’un type, gérant d’un bar au fin fond du désert américain, et qui un beau jour se retrouve envahi par une horde de zombies. Même pas peur, notre “redneck” sort illico son arme (qui était dans le tiroir prête à dégainer, je vous rappelle qu’on est chez les américains…).

Non content de repousser l’invasion sur son propre territoire, notre personnage va aller plus loin et tenter de remonter “à la source” de cette invasion zombie. Et quelle source, humoristique et improbable… je vous la laisse découvrir ! Tout ce que je peux vous dire, c’est que les zombies de ce jeu adorent le Gangnam Style (Psy fait d’ailleurs des apparitions en pleine partie de shoot, je peux vous dire que ça surprend et que ça m’a bien fait marrer !).

Concrètement, Redneck Revenge ne fait pas dans la finesse : des zombies arrivent, vous devez tous les défoncer. Votre pouce gauche servira à déplacer le personnage verticalement, et le pouce droit sera utile pour viser. Dès la première mission, on est tout de suite dans le bain : c’est bourrin, c’est sanglant et ultra défoulant. La bande son y est d’ailleurs pour beaucoup dans ce carnage vidéo-ludique, avec des bruitages d’armes particulièrement lourds.

Les armes, parlons-en justement. Le petit flingue du début sera pas votre seule arme bien longtemps. Vous pourrez en débloquer d’autres en utilisant les sous que vous gagnez pendant les missions. Les armes très variées, du petit flingue au lance-flammes en passant par… le patator ! Et ne parlons même pas des armes “spéciales” comme le poulet fourré aux explosifs, pour n’en citer qu’un…

Acheter des armes et les améliorer, croyez-moi, vous en aurez rapidement besoin. La difficulté du jeu est en effet assez élevée, ce qui n’est pas plus mal pour augmenter le challenge du mode “campagne”. Un mode “survie” (tenir le plus longtemps possible) est également présent si vous n’avez peur de rien.

Visuellement, Redneck Revenge a bénéficié d’un travail vraiment soigné. Non seulement dans les niveaux du jeu (qui sont tous spécifiques) mais aussi dans les cinématiques qui sont vraiment très sympa. Pour ce qui est des animations pendant le jeu, on notera les zombies qui se déchiquètent par morceaux… mais je vous passe les détails !

Même si le jeu est proposé à 99 centimes, sachez toutefois qu’il vous sera possible de tricher en payant, ce qui sera tentant vu la difficulté du jeu. Mais rien ne vous empêchera de rejouer les précédents niveaux pour accumuler de l’argent et vous offrir de nouvelles armes : vous n’aurez pas besoin de jouer 358 ans pour y parvenir, soyez rassurés.

Lorsqu’on recherche un jeu de zombies, généralement on souhaite plutôt quelque chose de bourrin et qui ne fait pas dans la finesse : Redneck Revenge remplit parfaitement ce rôle.

  • redneck-revenge-fusil-a-pompe

    Le fusil à pompe est bien pratique pour en buter plusieurs d'un seul coup.

  • redneck-revenge-zombie-vache

    Je ne sais pas si cette vache est "zombifiée" : dans le doute, je crame.

  • redneck-revenge-custom

    On peut customiser son Redneck avec des accessoires.

  • redneck-revenge-fusil-a-pompe-gratuit

    Qui dit zombies, dit fusil à pompe !

  • redneck-revenge-game-over

    Certains zombies sont plus coriaces que d'autres...

  • redneck-revenge-lance-flammes

    Le lance-flammes, bien pratique pour tous les éliminer d'un coup.

  • redneck-revenge-mamie-zombie

    Oui, c'est cette mémé zombie en fauteuil roulant qui m'a butée...

  • redneck-revenge-patator

    Un patator pour tuer des zombies : l'idée me plaît bien !

  • redneck-revenge-psy-gangnam-style

    Trouvez l'intrus !

  • redneck-revenge-thriller

    " 'Cause this is thrilleeeer, thriller at night... "

Testé par Florian Duval • 76%
  • Soin apporté aux graphismes
  • Bande son (y compris les musiques)
  • Peu d'originalité dans le gameplay

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.