Test : Order and Chaos Online

test

Il existe en ce bas monde des personnes que l’on respecte. D’entrée de jeu parfois, même sans les connaître vraiment. Je pense notamment à l’un de mes collègues, que nous nommerons Monsieur « V » pour plus de confidentialité. Monsieur « V » possède une ossature des plus impressionnantes, de quoi rivaliser avec n’importe lequel demi de mêlée néo-zélandais. Du haut de son mètre quatre-vingt dix-huit, et de ses cents quarante kilos, il en impose. Quand je l’ai rencontré, la première fois, il a dégagé une telle force physique qu’il m’a tout de suite inspiré le respect. Par la suite, du fait de sa sympathie et de son humour naturels, je lui ai porté un respect tout autre.

Les gars de Gameloft, c’est un peu la même chose. On a envie de leur montrer un peu de respect, non pas parce qu’ils soient baraqués comme des catcheurs, mais parce qu’ils tentent ce que peu de studios ont tenté jusque là : faire un MMORPG valable sur une plate-forme tactile. Le défi est de taille. Car, étant un genre pour le moins peu développé sur Android, tous les regards sont fixés vers eux, non pas dans l’attente d’un Saint Graal ultime, mais surtout par curiosité. Avec des grands yeux aussi vifs que ceux d’un maquereau fumé. En effet, et le problème majeur d’un MMORPG, surtout si l’on vise à ratisser large, demeure le risque d’offrir un jeu aussi creux que le cerveau d’un mort-vivant, un jeu dont l’intérêt unique demeure le grind, le grind, et le grind. Toute la tâche majeure pour Gameloft sera d’éviter cela. Pari réussi pour Order and Chaos Online ?

Un peu d’ordre dans tout ça ?

Order and Chaos 1

Déjà, rien que le nom n’inspire pas confiance. Order and Chaos. Loin d’être d’une originalité sans faille. Mais, en toute franchise, auriez-vous acheté un MMORPG qui se serait appelé Dogs and Canigou ? Je ne le pense pas, sauf si vous éprouviez une affection telle pour ces animaux qui vous pousserait à acheter n’importe quoi. Mais, ne nous focalisons pas trop sur son nom. Je me souviens d’un MMORPG (l’un des premiers sur PC), nommé Everquest, qui ne portait pas non plus un nom exceptionnel, mais qui était d’une richesse rare.

Prêt à en découdre avec un univers qui vous est, en l’instant, totalement inconnu, vous passerez un peu de temps à la création de votre avatar, cet étrange personnage pixellisé censé vous représenter. Comme j’aime jouer sur les contrastes jeu/réalité, je choisis une morte-vivante, assez moche, et magicienne de profession. Oui, logique, car moi, je suis bien vivant, plutôt beau, et loin d’avoir les talents d’un David Blaine. Déjà, ce qui peut choquer est le manque de classes et de races jouables, quatre races et quatre « professions ». Humain, elf, orc ou mort-vivant qui ont la possibilité de devenir chasseur, moine, guerrier et l’ultra-classique mage (au cas où les classes d’avant n’étaient point classiques..). Ce n’est guère folichon, mais plutôt fleuri-michon car, d’entrée de jeu, si je puis dire, on nous prend pour une pauvre saucisse. De plus, il est très difficile de vraiment personnaliser votre personnage, du fait de très peu éléments distinctifs. Et finalement, conséquence logique, on passe d’un jeu basé sur de la fantasy à un jeu plus SF tant cela ressemble vite, ingame, à la guerre des clones.

Ordre ou ordure ? Oups, mon clavier a rajouté une lettre.

Order and Chaos 3

Et cela ne va pas aller en s’arrangeant du point de vue graphisme. On pourra toujours me dire que cela ne fait pas tout dans un jeu, mais quand même…C’est bien simple, j’ai cette étrange impression d’être revenu plusieurs années en arrière. Une impression qui laisse, dans la bouche, et surtout sur les doigts, un mauvais goût certain. Ce n’est pas laid, certes, mais ce n’est pas spécialement beau (la belle lapalissade, que j’aurai pu sauter d’ailleurs). Entre certaines textures baveuses et sans aucun charme, les animations venues d’un autre temps, et l’absence totale d’originalité dans les décors, je me sens un peu face à face avec le WOW du petit peuple.

Certains MMORPG free-to-play sur PC, développés il y a plusieurs années de cela, sont beaucoup agréables à l’œil. J’ai même vérifié plusieurs fois si des morceaux d’oignon ne s’étaient point incrustés dans ma rétine tellement je pleurais, de malheur. Certes, il s’agit d’un jeu pour smartphones et tablettes, des engins techniquement à des lieux de ce que peuvent proposer les PC modernes. Néanmoins, de là à faire un simple clone existant, sans faire le moindre effort, et sans charisme…

Heureusement, au niveau de la prise en main et de la fluidité de l’« œuvre », c’est une vraie réussite. Gameloft a réussi à créer une interface qui marche parfaitement sur le tactile, ce qui est un petit exploit. Les amoureux des MMOs seront charmés. Ils retrouveront facilement, fiche de personnage, sorts, inventaire, etc, et ce en un simple coup de doigt bien placé (calmez-vous, Mesdames). Seul le canal de chat gagnerait à être plus clair ainsi que plus souple. J’ai beau réfléchir, c’est l’un des rares points positifs que j’ai trouvé…

Order and Chaos ? Non, plutôt The Chaos is rising.

Order and Chaos 4

« Quand tu regardes l’abîme, l’abîme regarde aussi en toi ». Jamais cette citation de Nietzsche n’aura été aussi porteuse de sens. Et c’est peu dire. Car, plus j’ai joué à Order and Chaos, plus je me suis fait aspirer par un ennui permanent. Le jeu était-il l’ennui, ou l’étais-je moi-même ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Fichez-moi la paix ! Non pas la chemise blanche avec les bras derrière le dos ! Excusez-moi, je m’emporte. Mais, il y a des raisons quant à ma folie douce, couplée à ma colère profonde. Non, je ne suis pas aigri. Néanmoins, il y a tant de choses qui m’ont fâché que je ne peux point me taire. De toute façon, vous n’aurez pas ma liberté de penser, pour citer un des plus grands « chanteurs » français de tous les temps.

Parmi les choses qui peuvent, éventuellement, faire sortir le joueur moyen de ses gongs et ainsi prendre la porte, nous appelons à la barre « les quêtes » ! Enfin, quand je parle de quêtes, il s’agit d’un bien grand mot pour de si petites choses. Ennuyeuses, sans le moindre intérêt de type « Fedex » ou du type, encore plus encourageant, « Tiens, toi, t’es nouveau ici, va me tuer 6 crabes pour montrer ta valeur », elles ne servent à rien car peu seront celles qui auront un lien direct avec l’histoire proposée par Order and Chaos, si l’on peut parler d’histoire, puisqu’elle est quasi inexistante.

Deuxième accusé : nous appelons à la barre « le grind » ! Et oui, pour grimper en lvl, en dehors de quelques quêtes précédemment évoquées, il vous faudra grinder comme un petit cochon à la recherche de la truffe idéale. Mais, vous verrez vite qu’à force d’y fourrer son nez partout, cela écœure. Ce grind incessant est, en plus, lourdement handicapé par l’évolution de votre personnage. En effet, quoique vous fassiez (malgré un arbre de compétences assez complet, bien que simpliste), l’impression de puissance dégagée par votre avatar semble totalement absente. Pour un jeu qui veut pousser les gens à y jouer, en quête de l’ultime pourvoir, sacré paradoxe que voilà.

Troisième accusé, levez-vous, maintenant ! A la barre, nous appelons « le craft ». Qui dit MMO dit armures, armes, etc…Et qui dit tout ça, dit craft. Un craft simple, classique dans sa forme, disponible à partir du lvl 8, mais surtout un craft qui nécessite de nombreux sacrifices. Le temps tout d’abord, mais c’est le commun de tous les MMOs, mais surtout de l’argent que il vous faudra payer pour avoir le top of the pop du matériel requis pour les meilleurs objets.

Order and Chaos 5

Et, justement, dernier accusé et pas des moindres ! Le cerveau de toute la bande et de la débandade ! A la barre, nous appelons « La tarification ». Soyons clair et ne soyons point naïf, un jeu cherchant une certaine envergure et un certain succès nécessite des investissements financiers colossaux, et, par conséquent, un retour sur ces dits investissements. Ainsi, plusieurs voies d’amortissement sont possibles pour un MMO : le MMO Free-to-play avec une boutique intégrée, le MMO plus classique avec achat du jeu et abonnement mensuel. Order and Chaos Online est un petit mix des deux : vous payez le jeu, vous n’avez point d’abonnement à débourser, mais une bonne boutique pour appâter le chaland. Le problème demeure que si vous ne passez point par la dite boutique avec quelques deniers personnels, vous serez habillé comme un bouseux, et l’on vous prendra pour un moins que rien. Sans achat, difficile d’évoluer sereinement. Et quelque part, vous serez lésé avec un grand “B”.

Vous l’aurez compris, je n’ai point aimé Order and Chaos, pour les multiples raisons contenues dans ce modeste test. Soyons honnête, un jeu se doit d’être traité de la même sorte qu’importe véritablement la plate-forme sur laquelle il est développé. Car l’intérêt d’un jeu ne varie pas selon la plate-forme (alors que son gameplay peut, en revanche, en être modifié). Ainsi, on ne peut, décemment, attribuer à ce jeu une bonne note, ou il faudrait être fou ou bien encore n’avoir jamais joué à des MMOs de sa vie (et croyez-moi, du fait de mon grand âge, j’en ai vu passé : Everquest, Asheron Call, Dark age Of Camelot, Eve online, et j’en oublie..). Le travail réalisé a beau être intéressant, et peut laisser augurer de meilleurs jours pour peu que certains studios s’en donnent vraiment la peine et ne se laissent pas aller à la facilité (je sais, je suis un grand rêveur). Il n’en demeure pas moins que, malgré un effort de base qui est à saluer, Order and Chaos Online est un mauvais MMORPG. Trop classique, sans prise de risque, ni dans la forme et encore moins dans le fond, bref inintéressant, il est clairement une mauvaise copie de ce que l’on peut trouver ailleurs. Et une mauvaise copie, cela ne mérite pas la moyenne. Point barre.

  • Order and Chaos 1

    Vous croiserez des amis avec des noms qui donnent envie

  • Order and Chaos 2

    Une interface très bien pensée

  • Order and Chaos 3

    Au moins, on peut dire que c'est carré !

  • Order and Chaos 4

    La traditionnelle boule de feu, un sort sans aucune flamme

  • Order and Chaos 5

    Une quête superbement écrite, qui donne superbement envie

  • Order and Chaos 6

    Le clone à quelques pas à côté de soi

Testé par J.Canonne • 37%
  • Musiques agréables
  • Interface bien pensée
  • Mises à jours régulières
  • Serveur stable
  • En français
  • Le grind intempestif
  • Inintéressant
  • Un monde sans univers
  • Copie sans âme
  • Boutique en plus de l'achat du jeu
  1. Merci pour cet avis soigné et original, j’avais hésité à passer le cap de l’achat, et cela m’évitera de dépenser mon argent

  2. Merci pour ce test et cet avis éclairé.

    J’avoue que je me suis entièrement retrouvé dans tout ça, quelle erreur de l’avoir acheté… Je pense que j’ai été plus charmé par l’idée d’un MMO sur Android que par le jeu et ce qu’il était vraiment, hélas !
    Je regrette mon achat et je ne conseille à personne de payer pour ça.

    Une idée de bon jeu en ligne sur Android ? Tous genres confondus…

    • Merci de ton commentaire.

      Disons que le Playstore est assez difficile à utiliser afin de trouver ce que tu recherches. Je vais, pour ma part, essayer de checker à droite à gauche pour trouver quelque chose d’intéressant. Mais, autant te prévenir par avance, la mode étant à la simplification, ce ne sera guère aisé ;=)
      Ancien joueur PC ?

  3. Et bien, moi qui était prêt à dépenser 5 euros pour ce jeu (j’étais sceptique cependant au vu du peu de tests disponibles sur internet) !… Merci à toi pour ce test donc, tu m’auras rendu un bon service !

  4. Pour ma part,

    Grand (non pas par l’âge mais par le temps passé) joueur de mmorpg dont Everquest 2, la “suite” de Everquest cité dans le test, et Guild War, et ayant essayé des heures durant, ayant persévéré tant et plus dans Orders of Chaos, j’aurai une petite nuance à apporter au test.

    En effet, l’une des grandes forces d’un MMORPG, c’est la communauté des joueurs qui s’ y retrouve. Et je peux dire qu’entre un Everquest payant par abonnement et un Guild War sans abonnement, il y a un fossé. Dans ce dernier la communauté y est plus hétérogène, plus jeune (non pas que je soit vieux, mais je parle de l’âge mental), et résolument tournée vers le farming à outrance, puisque très souvent casual ( cad joueur occasionel pour les neophytes).
    Évidemment cela a un impact énorme sur la convivialité et l’intérêt du dit MMORPG.

    Je dirait que Order and Chaos n’est pas si mauvais dans l’absolu. Certes graphiquement les gars de Gameloft savent faire mieux, et les quêtes gagneraient à être plus fun et le scénario gagnerait à …. exister. Mais en tant que joueur de MMORPG, ce qui me rebute le plus c’est la communauté de joueurs.
    Un “Hi all” reste systématiquement lettre morte, et les provocations en duel par un high lvl alors que l’on débarque dans le jeu sont légions.

    Pour en finir avec la nuance, je ne comprends pas pourquoi un MMORPG serait gratuit …. complètement gratuit je veux dire. La tarification gagnerait à être un peu plus ciblee abonnement par exemple, et non pas items), mais cela ne me choquerai pas de débourser quelques euros pour des mises à jours permanentes et un entretien de serveurs qui sont, en passant, d’une stabilité remarquable.

    Bref sans être un grand MMORPG, certes, je dois avouer que je passe de bons moments sur Order and Chaos … seul certes, mais le jeu en lui même n’y est pour rien.

  5. Ah oui j’oubliais : le test, malgré mes nuances, est très bon, et beaucoup d’éléments cités sont assez objectifs.

    • Et bien, ça c’est du commentaire de qualité 😉 merci à toi ! Je ne suis pas assez joueur de MEUPORG pour connaître suffisamment le sujet, mais je suis d’accord avec toi sur la tarification. C’est toujours un problème, en particulier pour ces jeux en multi.

  6. Je suis pas du tous du même avis que toi. J’ai acheter le jeux il y a un moment de ça et j’ai était déçu du jeux a cause de plusieurs bug. Donc j’ai aretter de jouer. Je me suis remis a jouer il y a pas très longtemps après l’achat d’un meilleur tel et je mis suis accroche. Ce qu’il faut s’avoir c’est que le jeux et encore en cour de développement donc pas complet le jeux reste une apllication . ce n’est pas un jeux de console ni de pc . 5€ pour un jeux moins cher qu’un paquet de cigarette pour des heur de jeux, des mise a jour asser souvent. les personne qui ont envie de payer en plus pour plus d’equipement, donne des sous a gameloft pour l’améliore tu ne veut pas payer en plus c’est ton droit et ça ne T’empêches pas de t’equiper . je suis dans le lots. N’écouter pas les personne qu’ils disent que ce jeux et de la merde. Vous êtes prêt a lâcher 2€ pour angry qui dure 1h et vous avez peur de mètre 5€ pour un jeux a duré illimité. Aller voir vous même faite vous même vôtres avis 5€ pour un jeux sans abonnement . ça en vos la peine

    • Bonjour Insomniac,

      Tout d’abord, avec un tel pseudo, je te conseille, sincèrement, de prendre un peu de repos. Le sommeil vous fera du bien, à toi et à ton écriture épileptique.

      Ensuite, ton avis est intéressant, et, comme tu peux le voir, il a été publié car nous sommes ouverts à toute forme de discussion, pour peu qu’il existe une forme. Seulement, voilà, la forme, dans ton commentaire, est distillée comme un mauvais alcool servi du temps de la prohibition.

      Figure-toi que tous les tests écrits de mes petites mains, les jeux payants ont été acheté avec mes propres sousous (mon rédacteur en chef préféré peut en témoigner). Donc ton argument de 2€ pour Angry Birds tombe à l’eau.

      Tu as aimé le jeu? Je dirais tant mieux pour toi. Et je dirais aussi tant pis…Si tu arrives à faire abstraction des défauts pourtant particulièrement visibles sur Order and Chaos, il s’agit d’un véritable miracle. Imaginons que ce jeu arrive, malheureusement, dans les mains d’un des rédacteurs de Canardpc, il aurait eu une note encore plus mauvaise que celle que je lui ai attribuée.

      J’ai fait ce test avec objectivité, et si tu le lisais avec plus d’attention (notamment la conclusion), tu comprendrais vraiment où je veux en venir. Jeux pas chers ne veut pas dire jeux pourris. Ce serait une équation trop facile, et j’évite ainsi à certains de nos lecteurs assidus de dépenser leur argent à tort et à travers, même si ces sommes sont dérisoires.

      En tout cas, un grand merci pour ton commentaire ô combien constructif qui m’a permis de sourire pendant tout mon dimanche après-midi.

      Bien à toi.

      • T’es quand même dur Jocelyn je trouve, pour une fois qu’on a un commentaire complet d’un joueur qui exprime son avis. Certes l’orthographe pique un peu mais on s’en fout…erait pas autant s’il était rédacteur 😉 . Je comprend pas mal son point de vue, et même si je trouve DÉTESTABLE de proposer des achats dans un jeu payant, certains y trouvent leur bonheur et c’est bien ça l’essentiel. Du moment qu’il sort encore de vrais jeux vidéo a coté.

  7. Dsl, mais comparer un jeu PC et un jeu tablette est déjà inutile… de plus, on sent le parti pris pour l excellence…. ce test n est pas objectif… juste le test d un trop exigeant..

    • Tout d’abord salut Azdrubael,

      Merci pour ton commentaire que je vais expressément essayer de commenter ;p

      Comparer un jeu PC et un jeu tablette n’est pas inutile : le genre ici présenté est né sur PC. Il est donc normal, de par mon vécu de joueur, de faire une comparaison par rapport à l’évolution du genre. Je demeure persuadé qu’il est tout à fait possible de créer un bon MMORPG, mais OCO (pour les intimes) n’est pas un bon MMO. Pour tout t’avouer, si demain un éditeur viendrait mettre à la disposition un jeu complet de ce genre, je serais le premier à le féliciter. Mais, ce temps n’est toujours pas venu…

      Tu dis ressentir le parti pris pour l’excellence. Là, je plaide carrément coupable puisqu’il ne faut pas prendre les joueurs pour des imbéciles. En outre, si un testeur, même amateur comme je le suis, ne cherche pas une forme d’excellence dans ce qu’il teste, il faut vraiment qu’il fasse quelque chose d’autre que testeur.

      Pour l’objectivité du test, sache que personne ne l’est vraiment. Dans chaque test, du fait de l’expérience du testeur, il existe toujours une forme plus ou moins extrême de subjectivité. Mais cette subjectivité est toujours liée au plaisir sur jeu. Je dirai même, me concernant, que ce plaisir est le seul véritable leitmotiv. Hors, sans plaisir à jouer durant les phases de tests (notamment ici pour de multiples raisons), le jeu ne peut recevoir, objectivement et décemment, une bonne note.

      Si tu t’éclates sur OCO, grand bien te fasse, et tant mieux, je dirais, mais je ne pourrais conseiller un tel jeu à quiconque. Car il s’agit juste d’une clone produit par un grand studio, beaucoup moins bon que ses inspirations. Quand les grands développeurs (surtout sur plateforme mobile) comprendront enfin qu’une recette connue peut être améliorée en réfléchissant un peu et en ne cherchant pas à tout prix l’argent facile (même si nécessaire pour amortir les coûts de développement), un grand pas sera fait. Mais, je demeure un éternel optimiste.

      Suis-je trop exigeant ? Oui, sans doute, je plaide coupable, et passe-moi les menottes ;=) Si je n’étais pas dans l’exigence, je ferais comme sur certains sites qui donnent l’impression de ne pas tester le jeu et de montrer des screens éditeurs, tout en donnant une note approximative. Et, ça, excuse-moi par avance, je ne puis me le permettre. Par honnêteté, et, par ricochet, par objectivité ;p

      Sur ce bonne nuit, mademoiselle ;=)
      Et merci d’être intervenue.

      • Salut à toutes et à tous,

        Tout d’abord une petite mise au point à besoin d’être faite, et comparer order and chaos à un jeu pc se révèle être compliqué.
        Puis ensuite les tout premiers mmo ne se joué pas sur pc mais sur console.
        J’ai débuter ma vie de joueur avec the legend of Zelda sur nes et je peux te dire qu’ordre and chaos à comparer des mmo de cette époque préhistorique pour vous tous est un très bon jeu, même si je nuance, puisqu’aujourd’hui le jeu est en free to play enfin le terme exact serait plutôt en free to pay puisque pour monter ton avatar au plus haut il faut passer par la case banque et sans toucher les 20 000€ mais plutôt en le déboursant ;((.
        Même si je rejoint ton commentaire sur l’enuie que procure ce mmo à la longue, je ne le trouve pas si mal que sa pour un jeu sur tablette et smartphone.
        Même si je déplore la ressemble entre irder and chaos et le wow de première génération tant au niveau graphisme que game play, mais cette impression de wow au rabais, je ne dois pas être le seul à m’en rendre compte. Comme jeu vraiment ennuyeux et semis gratuit, tu devrais tester Avabel, avec celui ci tu va t’emmerder rapidement et surtout tu faus inlassablement la même chose dans ce jeu.

        Voici l’avis d’un très ancien joueur.

        Ps : un bonjour n’a jamais tué personne

    • Bonsoir, et merci pour ton commentaire 🙂 .

      Pour faire plus court que Jocelyn (faut le pardonner, il ne sait pas poster quelque chose qui fait moins de 300 mots 😀 ) je suis assez d’accord sur le fait qu’il est difficile de comparer un genre de jeu sur des supports différents. Dans le cas d’un classique duel “console/PC” c’est justifié, mais ici nous sommes sur un support en plein essor qui ne peut rien face au bon vieux PC. Néanmoins, nous sommes effectivement assez exigeants dans nos articles, tout particulièrement lorsqu’il s’agit de gros studios. Lorsqu’un développeur qui possède des ressource choisit des solutions de facilité, on le détecte et on aime tacler un peu 🙂 .

      Mais on tient compte des remarques 🙂 . A bientôt !

  8. J.Canonne tu me fais rire 🙂 tu as un personnage quoi ? lvl 6-10 ? LoL ! S’est sur qu’a ton lvl le jeu est nul et ennuyant 🙂 mais ne critique en aucuns cas stp Order&Chaos Online 😉 T’en que tu n’es pas lvl 60-70 tu ne peux critiquer se jeu juste extraordinaire 😉

    • Salut

      Tu d’arme pour l’or et tu d’arme en dj pour les armures et les ames dès que tu es au lvl 70 le jeu change du tout au tout, tu passe ton temps en farming et en craftage, peux tu m’expliquer où est l’aventure là dedans et je te précise que j’ai deux persos au lvl 70 un war tank et un fk.

  9. Je me permets de rajouter que le jeu vient de passer en freetoplay.
    Certes, il n’est pas parfait mais un mmorpg sur tactile est suffisamment rare pour être signalé.
    Je trouve le procédé de comparer ce jeu avec les ténors du genre sur pc pas très honnête intellectuellement parlant.
    Par exemple, un jeu comme asphalt est encensé sur support mobile alors que, comparativement à un jeu de course sur console ou pc, ce jeux est nul.
    Il faut comparer avec ce qui peut être comparé.
    Sinon bonne plume ;).

    • Je suis assez d’accord 🙂 Mais de plus en plus de jeux peuvent honnêtement rivaliser avec des jeux console ou PC (les développeurs peuvent maintenant faire de grandes choses sur les supports Android) donc il va devenir compliqué de prendre cela en compte.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.