Test : Colin McRae Rally

test

Comme c’est le temps des portages, Codemasters s’y met aussi, ou plutôt Thumbstar Games, puisque c’est le nom du studio auquel a été confiée la réalisation de ce portage de Colin McRae Rally. Le premier opus d’une longue série bien connue des amateurs de jeux de rallye, et qui nous revient sur Android, seize ans après sa sortie sur Playstation.

Inutile de vous préciser qu’en temps que grand fan de jeux de course en tous genres, je me suis jeté sur ce titre. Dès l’arrivée dans les menus (et après avoir quand même téléchargé les près de 200 Mo nécessaires) on se remémore l’apparence sobre du jeu initial, qui a ici été préservée.

colin-mcrae-rally-driftLa conduite se veut, elle aussi, fidèle au jeu d’origine. Un pilotage tout en glisse, qui demande une certaine dose d’anticipation. L’effet de vitesse n’est franchement pas folichon, mais ce n’est pas bien grave car ce que l’on aime ici, c’est enchaîner les virages, tout en maîtrise de sa trajectoire.

Le pilotage est agréable, il se fait à l’aide de classiques boutons tactiles : gauche, droite, avancer, freiner… et le petit plus, un bouton “frein à main” que vous apprécierez à l’usage lors de quelques virages en épingles. Le jeu est fluide mais un défaut vient gâcher le plaisir : des micro-ralentissements très fréquents, ceux-là qui vous feront partir à la faute en un instant si vous avez le malheur de prendre quelques risques sur votre trajectoire. Frustrant et tellement dommage, surtout dans un jeu de course. Notons également un mode de contrôle par inclinaison totalement injouable, à tel point qu’on ne passera que quelques virages ratés avant de s’en remettre aux boutons tactiles.

Des décors “d’époque” plutôt “mastoc”.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les circuits ne sont pas plats. Les spéciales sont vallonnées et c’est plutôt agréable, d’autant plus que la gestion physique des suspensions est convenable. Celle des collisions en revanche, et vous l’aurez sans doute deviné, est assez médiocre. Et avant même de vous prendre votre premier arbre suite à un virage un peu large, vous savez déjà que celui-ci vous stoppera net, comme un mur. Un arbre, me direz-vous, c’est normal. Un petit panneau de sponsor ou une barrière, nettement moins. Mais c’est aussi ce qui fait le charme de ces vieux jeux de course.

colin-mcrae-rally-corseQuestion graphismes, notre cœur balance entre la modélisation des voitures (qui bénéficie d’une qualité correcte et même d’une modélisation sommaire des dégâts – qui se ressent aussi sur la conduite) et celle des circuits. Les décors assez fades, puisque l’on retrouve les mêmes textures et les mêmes objets continuellement, pratiquement sur la totalité d’une étape.

Parlons du contenu : les environnement ne sont pas nombreux, et les voitures encore moins. Un fait compensé par le temps qu’il faudra pour les débloquer, car non, tout n’est pas disponible dès le départ, bien au contraire. Il faudra se terminer les rallyes un par un, en bouclant les six spéciales, parfois longues. Comme au bon vieux temps ! Et comme c’est un jeu payant, vous ne trouverez ici aucun achat in-app pour tricher, et c’est une bonne chose. Par contre, on aurait aimé quelques éléments de modernité, comme le fait de partager ses temps entre amis (à défaut de multijoueur).

Mécaniquement le meilleur jeu de rallye.

Ce portage de “CMR” sur Android est donc le meilleur jeu de rallye sur Android, faute de réelle concurrence (du moins, pour le moment). Malgré quelques défauts agaçants comme les temps de chargements interminables, et les petits lags qui peuvent vous pourrir un chrono, on se laisse rapidement au plaisir d’enchaîner les virages. Tout particulièrement à partir du rallye de Grèce et du déblocage de la Subaru Impreza.

N’oublions pas, enfin, de saluer la mémoire du pilote écossais qui a donné le nom a ce jeu, mais surtout a rempli sa carrière de succès en sport automobile. Colin McRae nous a quittés il y a déjà bientôt sept années lors d’un accident d’hélicoptère.

  • colin-mcrae-rally-moteur

    Voilà ce qui finit par arriver, si vous embrassez trop souvent le décor...

  • colin-mcrae-rally-reparations

    Les dégâts ralentissent considérablement votre voiture.

  • colin-mcrae-rally-corse

    L'asphalte du Tour de Corse ne se mérite qu'après 24 spéciales en Australie et Grèce.

  • colin-mcrae-rally-drift

    Les longues glissades peuvent vite se terminer au tas.

  • colin-mcrae-rally-greece

    On croirait pas comme ça, mais on est bien au rallye de Grèce.

  • colin-mcrae-rally-jump

    Bizarrement, je le sens mal, ce "jump"...

  • colin-mcrae-rally-menu

    Ces bonnes vieilles icônes de menu sont reconnaissables parmi cent.

Testé par Florian Duval • 76%
  • Le pilotage toujours aussi sympa
  • L'ambiance du jeu d'origine
  • Effets sonores adéquats
  • Petits lags vraiment frustrants
  • Chargements interminables

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.