Test : Blood Shot

test

La journée a été dure ? Une envie de se défouler dans un jeu sans prise de tête ? J’ai ce qu’il vous faut. Blood Shot est un jeu de tir simple, sanglant et à l’univers graphique totalement déglingué.

A première vue, en voyant les images du jeu sur le Play Store, on a le pressentiment que c’est mal barré. Le préjugé d’un jeu de tir bâclé, un de plus, fait à la va vite. Il faut attendre le moment d’avoir vraiment installé ce jeu et finalement le lancer, pour finalement se rendre compte que cet univers indescriptible et aux graphismes sous acides, est parfaitement assumé.

Le but du jeu est simple, ne passons pas par quatre chemins : plus vous shootez d’objets volants (oiseaux, insectes et autres bestioles bizarres) plus votre score sera élevé. Veillez tout de même à ne pas gaspiller vos tirs, sous peine de vous retrouver à court de munitions.

Arcade au possible, vous n’aurez même pas besoin de viser dans Blood Shot. En fait, vous avez deux viseurs qui se promènent vers le centre de l’écran et se baladent verticalement, se jettent sur la victime lorsqu’elle se présente sur cette ligne verticale, et vous n’aurez plus qu’à appuyer sur la gâchette, de gauche ou droite. La principale difficulté résidera donc à gérer les deux tirs à la fois, ce qui peut devenir folklorique lorsque les éléments déboulent par tous les cotés de l’écran.

Graphiquement, on l’a dit, c’est un jeu sous acides. En particulier au niveau des décors, et notamment du ciel, qui change tout le temps, de la pluie au soleil, de la nuit au jour, ça change tout le temps, et comme si ça ne suffisait pas il défile dans tous les sens : nausées garanties si vous jouez à ça dans les transports en commun (écrivez-nous si vous avez osé !).

La principale originalité de ce jeu se trouve finalement un peu plus haut que les boutons de tir : de chaque coté de l’écran, vous devrez régulièrement actionner un balai d’essuie-glace pour “ramasser” tout cet amas de sang, et le transformer en points supplémentaires.

On aurait aimé que Blood Shot développe un peu plus, notamment en ce qui concerne l’unique mode de jeu, qui n’est même pas un mode “infini”. Le meilleur score est sauvé, mais aucun tableau ne permet de voir ses progrès, ou de se comparer aux autres joueurs. Peut-être que ça viendra le jour où le développeur aura terminé sa cure de désintox !

  • blood-shot-jeu
  • blood-shot-carnage
  • blood-shot-tir-le-sang
  • blood-shot-android
  • blood-shot-game
Testé par Florian Duval • 71%
  • Défouloir simple et efficace
  • Ça tourne la tête !

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.