Test : Lunar Racer

test
lunar-racer-android

Des courses de voitures armées au travers du système solaire. Noodlecake Studios est un sacré bon développeur de jeux… Il nous avait gratifié d’un excellent Super Stickman Golf duquel on ne peut plus décrocher, le voici de retour dans un registre différent mais toujours le même talent, avec Lunar Racer.

A la base, c’est un simple jeu de courses dont on a déjà vu le concept plusieurs fois. Il se joue en 2D, à la manière d’un jeu de plate-forme. Votre petit véhicule avance tout seul vers la droite de l’écran (il fait le tour d’une planète) et tout ce que vous avez à faire se résume à pencher l’écran vers la gauche ou la droite pour faire basculer votre voiture en l’air, en réalisant des loopings et des frontflip.

lunar-racer-nitro.jpg Ces cascades aériennes vous permettent de recharger votre barre bleue de Nitro, en haut de l’écran. Ce turbo s’active tout simplement en appuyant sur la moitié gauche de l’écran. Si vous appuyez sur la moitié droite, un autre mécanisme se produit puisque la gravité augmente et votre voiture tombe beaucoup plus vite, vous verrez que ça peut avoir son utilité.

Enfin, dernier élément de gameplay et non des moindres, puisqu’il donne au jeu tout son picant, c’est la présence de petits power-ups à ramasser un peu partout et qui se déclenchent en appuyant au centre-bas de l’écran : missiles guidés pour tirer sur les adversaires, mines, bonus de nitro ou encore bouclier de protection.

lunar-racer-tracks.jpg Les courses se déroulent donc autour de différentes planètes et surtout satellites de notre système solaire. De la Terre à Saturne en passant par notre Lune, celles de Jupiter comme Europa ou Callisto, etc. Ce sont ainsi seize circuits différents que vous allez parcourir et débloquer un à un, avec un système d’étoiles à collecter. Une victoire vous apporte trois étoiles et débloque le niveau “Pro” du même circuit, où vous pouvez gagner trois autres étoiles.

Les niveaux se débloquent assez rapidement, une fois que vous avez le coup de main. En plus de collecter des étoiles, vitales à votre progression dans le jeu, vous ramassez aussi des petits jetons violets dispersés partout sur les circuits. Ceux-là vous permettent de personnaliser votre petite voiture spatiale, en plus de débloquer gratuitement les quatre niveaux bonus “Worm Hole” (et cela, totalement gratuitement en utilisant 5000 jetons qui s’obtiennent assez facilement).

lunar-racer-moon-bux.jpg Finalement, la durée de vie de ce jeu est donc assez courte, en l’état. Même si il est certain que de nouveaux circuits vont être ajoutés avec des mises à jour régulières, et on les attend avec impatience (les circuits derniers circuits étant particulièrement plus palpitants) ! On aurait quand même aimé un bon multi-joueurs là dessus, car cela s’y prête vraiment. Dommage.

Quoi qu’il en soit, c’est encore une fois une véritable pépite que nous offre le studio Noodlecake. Un jeu frais, aux graphismes et à la bande son réussis, à la réalisation globale impeccable… et surtout gratuit ! Vous n’aurez nul besoin de dépenser de l’argent réel dans la boutique pour avoir des jetons violets… mais faites-le quand même, au moins pour le pack à 79 centimes, histoire de remercier le développeur car c’est du beau travail !

  • lunar-racer-multi-roads
  • lunar-racer-nitro
  • lunar-racer-start
  • lunar-racer-tracks
  • lunar-racer-win
  • lunar-racer-bonus-level
  • lunar-racer-garage
  • lunar-racer-jump
  • lunar-racer-moon-bux
  • lunar-racer-moon-unlock
Testé par Florian Duval • 80%
  • Réalisation parfaite
  • Gameplay simple
  • Gratuité !
  • Pas de multi-joueurs
  • Courte durée de vie

À propos de Florian Duval

Fondateur du site et rédacteur principal. Passionné depuis mon premier Android (un Galaxy Spica !) je me dévoue chaque jour pour vous faire découvrir les nouveaux jeux à ne pas manquer.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce commentaire aurait pu vour rapporter 10 Points.